Ce samedi 12 et 13 octobre la communauté de communes entre Dore et Allier organise un week end exquis avec les commerçants et artisans locaux à la maison du peuple dimanche.

Samedi après midi animation à la médiathèque. Visite  d exploitations

 

Regardez le programme ci dessous 

20191012 145020

 Les Crevantois et Crevantoises sont allés  à MOMERSTROFF, commune de Lorraine, les 4 - 5 et 6 octobre dernier.

Le journal local lorrain retrace ce week end.

20191014 072746

Un peu d'histoire pour expliquer les liens qui unissent nos deux communes :

Lors de la seconde guerre mondiale, le 10 mai 1940, l'armée allemande a lancé une offensive sur la France. La Lorraine est en première ligne et des populations entières sont déplacées à travers la France. Les habitants de Momerstroff ont du fuir par leurs propres moyens (à pied, en voiture, à cheval) et ont du tout laisser derrière eux.  Ce périple les conduit jusqu'à CLERMONT FERRAND, certains seront logés sur JOZE mais aussi à CREVANT LAVEINE où ils resteront jusqu'en octobre, ensuite ils pourront rentrer chez eux. Ils vivront 4 années dans une Lorraine annexée par l'Allemagne. Le 25 novembre 1944, les américains entrent dans Momerstroff en libérateurs.

En 1994, Jean-Marie CRAUSER maire de MOMERSTROFF et dont la maman avait fait partie des réfugiés prend contact avec Roger MASTERNAK et l'invite à l'occasion des commémorations du 50ème anniversaire de la libération de Momerstroff.

Les deux maires conviennent de l'organisation d'un rapprochement sous la forme d'échanges amicaux.

En 1995, la première délégation de Momerstroffois est reçue à CREVANT LAVEINE. Puis, des échanges à intervalles réguliers ont eu lieu et c'est l'occasion pour nos deux communes de découvrir nos régions respectives lors de sympathiques week ends

En 2002, pour symboliser ces liens qui nous unissent, une charte d'amitié est signée par les maires de MOMERSTROFF et CREVANT LAVEINE.

 Poéme écrit par Etienne BRISTIEL, momerstroffois : "Toi l'Auvergnat"

"Toi l'Auvergnat sais-tu, citoyen de ce monde ce que furent les ombres de son passé ?

Sais-tu cette opprobe qui glaçait le temps, cette plainte couverte de croix et de sang ?

Ces bordes de loups venues de Germanie, qu'il fallait fuir sans nulle part où aller ;

Car partir alors c'était toujours mourir. Et ils sont partis citoyen, laissant derrière eux la terre  et le feu et leurs maisons oubliées ; l'ombre des aïeux sans passé, sans futur ni retour, nul espoir.

Jusqu'à ce que là-bas, au bout du monde, au bout de la vie ; si loin que paraisse le voyage, une main s'est offerte, un coeur s'est donné.

Toi l'Auvergnat de la chanson, toi qui sans façon m'as donné ta chaleur quand dans ma vie il faisait peur, quand dans ma vie il faisait froid. Toi qui sans façon m'as donné ton pain quand ma vie ne valait plus rien.

Tu m'as donné un bout de ton paradis, l'Auvergnat, quand la nuit me paraissait l'éternité. Sais-tu que nous n'avons rien oublié nous, les survivants de l'exode, nous les enfants des naufragés, nous les petits enfants de ceux en allés.

Nous te le disons l'Auvergnat  merci, merci à toi ! Toute vie est trop brève pour ce feu qui un jour là bas réchauffa notre exil, toute vie est trop brève pour te rendre avec nos mots ce que tes mains ont donné.

Sais-tu, toi l'Auvergnat, toi qui m'as ouvert ta porte quand je n'avais nulle part où aller,

Sais-tu que je ne t'oublierai jamais".

 

L'histoire de Momerstroff durant la seconde guerre mondiale avait fait l'objet d'un article paru dans le bulletin municipal de 1995, le voici

MOMERSTROFF DURANT LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

 

 

 

 

 

 

 

Suite à un arrêté du 28 août dernier, l enquête publique concernant le zonage assainissement debutera le lundi 30 septembre et ce jusqu au 31 octobre prochain.

Le rapport est à votre disposition en mairie aux jours et heures ouverture du secretariat.

Le commissaire enquêteur sera en mairie les 

- lundi 30 septembre de 14h30 à 16h30

- mercredi 16 octobre de 15h30 à 17h30

- jeudi 31 octobre de 9h30 à 11h30.

Un registre est à votre disposition pour les observations éventuelles.

 

 

Madame Jeannine CHALARD a eu 100 ans le 15 septembre dernier.

Aussi, samedi 21 septembre après midi, Monsieur le Maire, en presence des membres du conseil municipal et du CCAS et du maire honoraire avait convié cette dame ainsi que sa famille et amis pour fêter ce centenaire.

Durant cette cérémonie, le maire a remis la médaille de la commune à Jeannine CHALARD née ASTIER car avec son grand âge elle honore la commune.

La commune lui a offert une canne avec poignée en olivier et manche en hêtre flambée et des chocolats.

Roger MASTERNAK maire honoraire et neveu de la centenaire a retracé sa vie.

Jeannine CHALARD est née à Crevant Laveine et enfant, elle habitait chez Mozat. Elle a fait sa scolarité à  l école du bourg de Crevant car elle était hébergée chez ses grands parents maternels FOURNIER demeurant à la Bresle. Puis à l'age de 14 ans elle cessa l 'école et partit travailler tout d abord durant 2 mois au château de montagne puis au château de Sauvagnat (Vinzelles). Ses parents étant agriculteurs, elle gardait les vaches au pré et c'est comme cela qu elle rencontra son futur mari Antonin CHALARD. Ils se marierent en janvier 1938 et naquit leur premier enfant René en décembre 1938 puis quelques années apres Guy et Chantal. Ils s installèrent chez Barry où ils avaient une ferme. 

Avec son mari, ils ont travaillé durant toute leur vie et ils ont même fête leur 70 ans de mariage. Elle a 7 petits enfants et 6 arrières petits enfants.

Son mari "Tonin" est décédé en 2010 et depuis elle habite chez sa fille Chantal et son gendre Lucien GARDELLE route de Lezoux.

Elle va plusieurs fois par semaine chez son fils Guy et Colette CHALARD aux Minaux 

Il y a 2 ans, son fils René est décédé.

Parler avec madame CHALARD est un véritable plaisir car elle nous fait partager les moments de vie d antan. Elle continue de marcher avec sa canne autour de la maison.

Son secret de longévité, un petit carré de chocolat noir.

Bon anniversaire!

100 ANS                                                 100 ans famille chalard