En France, le plan Ecophyto mis en place en 2008 dans le cadre du Grenelle de l'Environnement vise à réduire progressivement l'utilisation des pesticides (désherbants, insecticides, fongicides...) en zones agricoles et non agricoles. La réglementation prévoit d'ailleurs d'interdire l'application de ce genre de produits au niveau des jardins, des espaces verts et des voiries à partir de 2017.

Ces nouvelles pratiques d'entretien de l'espace public suppose donc une présence plus apparente de la végétation.

Le recours à des alternatives de désherbage implique de revoir la réorganisation du travail des agents en adaptant les procédures d'intervention des services techniques :

- laisser pousser avant d'intervenir par la tonte, l'arrachage manuel, ratissage ou débrouissaillage

- adapter la gestion différenciée des espaces : entretenir chaque site en fonction de son usage et de sa fréquentation, et favoriser la nature quand cela est possible

Ce "nouveau" visage de la commune ne résulte pas d'un défaut d'entretien mais au contraire démontre une volonté d'améliorer notre cadre de vie communale.